Retour page d'accueil
   
 
 
 
Nouveauté, parution le 4 septembre 2012: "Le livre noir de l'emprise psycho-spirituelle"
Détournement de méninges.
par le Collectif - CCMM des victimes du psycho-spirituel

commander le livre en ligne
Un outil indispensable pour défendre les droits des victimes de dérives sectaires :
"les dérives sectaires face au droit français" par F.Pignier ancien président de la
cour d'appel de Paris.

Commander le livre en ligne.
   
   
 
 

 
   
S'inscrire à la newsletter
Contactez-nous | Ecrire au webmaster
   
    Exorcisme "scientifique" en direct sur le petit écran britannique

LONDRES, 25 fév (AFP) -

 La télévision britannique a offert jeudi le spectacle d’un homme subissant un exorcisme tandis que l’activité de son cerveau était placée sous surveillance médicale, dans le cadre d’une émission étudiant les relations entre la science et la religion. Le révérend Trevor Newport, un religieux pentecôtiste, a pratiqué un exorcisme sur un homme âgé d’une quarantaine d’années, présenté sous le nom de Colin et qui apparaissait avec des fils électriques fixés sur sa tête dans une émission diffusée par la télévision Channel 4.

Le révérend Newport, qui a une expérience de plusieurs années en la matière, a récité des prières afin que l’homme soit libéré de ses démons."Colin était très agité auparavant et maintenant il est complètement détendu", a déclaré le ministre pentecôtiste qui a été ordonné dans cette foi il y a 25 ans.

Après l’exorcisme, Colin a déclaré : "Je sens que j’avais des démons dans ma vie et qu’ils ont été libérés. Je crois qu’il existe un Dieu miséricordieux et que ce pays a besoin de savoir que Jésus chasse les mauvais esprits et qu’il le fait toujours".

Des prêtres de l’Eglise d’Angleterre, des psychologues, des religieux musulmans, des neurologistes et des psychiatres ont observé cette expérience. "Pendant la procédure, nous avons vu une très petite activité dans la région pariétale du cerveau", a déclaré le docteur Jonathan Bird, neuropsychiatre à l’hôpital Frenchay de Bristol, qui assistait à l’expérience.

Colin était relié à un électroencéphalographe, un appareil qui mesure l’activité électrique du cerveau. "Nous avons aussi constaté une certaine asymétrie dans le lobe temporal. Savoir si c’est dû à une activité du cerveau ou à une activité spirituelle, je laisse la réponse aux experts", a dit le médecin.

Certains observateurs ont estimé que le soulagement du patient était dû à un phénomène spirituel tandis que d’autres ont comparé l’exorcisme à une forme d’hypnotisme. Des évêques anglicans ont exprimé leur inquiétude à propos de cette émission, déclarant que ceux qui recherchaient un traitement de cette sorte étaient plus probablement des malades mentaux que possédés par des démons. Mais un porte-parole de Channel 4 a souligné que Colin avait subi des tests pour s’assurer qu’il n’avait pas de maladie mentale qu’on puisse diagnostiquer et qu’il était capable de participer à l’émission.

 "Nous ne somme pas en train de promouvoir l’exorcisme, mais de le placer sous un microscope scientifique", a-t-il ajouté. "Nous parlerons du rituel religieux avec respect, mais nous espérons aussi que la science montrera la vérité ou un autre aspect de ce qui se passe", a dit le porte-parole.

lc/tj/mt e250514 FEV 05

 

 

 

 

  les articles précédents  

> La Fédération protestante s’élargit
> La Cour de Strasbourg examine quatre affaires de liberté religieuse
> L’archevêque Milingo rejoint sa femme et plonge le Vatican dans l’embarras
> Saint-Paul : 15 000 pentecôtistes prient au stade Paul-Julius Bénard
> Les protestants s’inquiètent du "regard soupçonneux" antisecte
> France : l’ascension des églises évangéliques
> Sant’Egidio, entre prière et diplomatie
> Les Eglises d’expression africaine se multiplient en banlieue parisienne
> Exorcisme "scientifique" en direct sur le petit écran britannique
> ITALIE : ’’Ne dites pas que nous sommes une clinique pour pédophiles’’

 
Ce site est édité par le Centre Contre les Manipulations Mentales
Réalisation : Pix-L Communication