Retour page d'accueil
   
 
 
 
Nouveauté, parution le 4 septembre 2012: "Le livre noir de l'emprise psycho-spirituelle"
Détournement de méninges.
par le Collectif - CCMM des victimes du psycho-spirituel

commander le livre en ligne
Un outil indispensable pour défendre les droits des victimes de dérives sectaires :
"les dérives sectaires face au droit français" par F.Pignier ancien président de la
cour d'appel de Paris.

Commander le livre en ligne.
   
   
 
 

 
   
S'inscrire à la newsletter
Contactez-nous | Ecrire au webmaster
   
    Un trentenaire jugé pour des viols et des agressions sexuelles commis sur 15 enfants et sur sa soeur

Le trentenaire comparaît ce lundi devant la cour d’assises des mineurs des Bouches-du-Rhône pour des viols et violences sexuelles commis sur plusieurs enfants dont sa sœur.

L’homme de 37 ans, impliqué dans des réseaux de parents adoptants, comparaît aux côtés de son père, ex-professeur de l’université d’Aix. Âgé de 70 ans, il comparaît libre aux côtés de son fils et est également accusé d’avoir violé sa fille trente ans plus tôt.

CONTESTATION DES ACCUSATIONS

Comme le rapporte La Provence, le trentenaire, détenu depuis quatre ans, a avoué avoir agressé sexuellement deux fillettes de 6 et 8 ans. Il conteste néanmoins l’ensemble des autres accusations. Le suspect accuse les parents des victimes présumés, qui selon lui se connaissent tous, de manœuvrer contre lui.

Le commercial informatique est poursuivi pour six viols commis entre janvier 2009 et décembre 2012 et pour des agressions sexuelles sur neuf enfants âgés de 2 à 12 ans.

Concernant sa sœur, les accusations remonteraient à des faits commis entre 1994 et 1997.

DES TENDANCES PÉDOPHILES

Toujours selon le quotidien , le suspect a reconnu avoir des tendances pédophiles qui lui serait apparu entre 18 et 20 ans et affirme vouloir guérir.

Selon lui, le passage à l’acte serait comme "une pulsion qu’il n’arrive pas à analyser, à contrôler, à prévoir, à refréner", qu’il n’arrive pas à contrôler.

Selon des témoins, l’homme serait très serviable avec les mères de famille vivant seules et aurait le contact facile avec les enfants.

FAUX SOUVENIRS ?

La sœur et fille des suspects accuse son père de l’avoir violé depuis l’âge de 4 ou 5 ans et évoque, dans le cas de son frère, des violences sexuelles subies entre 10 et 15 ans.

Son frère a admis des attouchements mutuels qu’il qualifie de jeux d’enfants. Quant aux accusations contre le père, les parents de la jeune femme estiment qu’elle est victime de faux souvenirs induits par un thérapeute qu’ils décrivent comme manipulateur mythomane.

Le verdict sera rendu le 21 mars prochain.

FRANCE JUSTICE BOUCHES-DU-RHONE PAR LA RÉDACTION Mis à jour le 13/03/2017 à 11:01 Publié le 13/03/2017 à 11:30

  les articles précédents  

> Gironde : le gourou violait ses adeptes, il a été écroué.
> ABUS DE FAIBLESSE : L’agresseur des retraités était en semi-liberté
> Dax : une psychopraticienne jugée pour abus de faiblesse
> Amiens : un prêtre condamné à 18 mois de prison ferme pour pédophilie
> Un magnétiseur de la Drôme mis en examen pour viol sur personne vulnérable
> Roézé-sur-Sarthe Energie renouvelable : un couple suspecté d’abus de faiblesse
> ABUS DE FAIBLESSE : Le père octogénaire était une " pompe à fric "
> ABUS DE FAIBLESSE A TOULON : la fille adoptive d’un malade d’ alzheimer poursuivie pour abus de faiblesse.
> Psy : jugé pour abus de faiblesse refus du report du procès pour raisons de santé
> Hauts-de-Seine. Une crèche fermée après des soupçons de "maltraitances sexuelles" sur un bébé

 
Ce site est édité par le Centre Contre les Manipulations Mentales
Réalisation : Pix-L Communication