Retour page d'accueil
   
 
 
 
Nouveauté, parution le 4 septembre 2012: "Le livre noir de l'emprise psycho-spirituelle"
Détournement de méninges.
par le Collectif - CCMM des victimes du psycho-spirituel

commander le livre en ligne
Un outil indispensable pour défendre les droits des victimes de dérives sectaires :
"les dérives sectaires face au droit français" par F.Pignier ancien président de la
cour d'appel de Paris.

Commander le livre en ligne.
   
   
 
 

 
   
S'inscrire à la newsletter
Contactez-nous | Ecrire au webmaster
   
    Secte Bountiful : Brandon et Gail Blackmore coupables de déplacement de mineure

Brandon Blackmore et Gail Blackmore, de la communauté polygame de Bountiful en Colombie-Britannique, ont été reconnus coupables vendredi matin par la Cour provinciale de Cranbrook d’avoir déplacé illégalement une fille de 13 ans aux États-Unis dans le but de commettre des contacts sexuels violant le Code criminel.

Le juge Pearlman a confirmé vendredi que, selon lui, il n’y avait aucun doute sur les intentions de Brandon Blackmore et de sa femme Gail Blackmore. Il est, pour lui, évident qu’ils ont déplacé illégalement une jeune fille de 13 ans du Canada aux États-Unis pour la marier au prophète d’une secte fondamentaliste et dans le but de faciliter des contacts sexuels.

Il s’agit d’actes violant l’article du Code criminel qui interdit les contacts sexuels et l’incitation à des contacts sexuels avec des mineurs.

À lire aussi :

· Secte de Bountiful : de nouvelles accusations contre Winston Blackmore

· Bountiful : Winston Blackmore en Cour suprême pour contester des accusations de polygamie

En 2004, le prophète Warren Jeff, 48 ans, est entré en contact avec Brandon Blackmore pour que ce dernier lui conduise la jeune fille de 13 ans qu’il panifiait d’épouser.

Le troisième accusé impliqué dans ce procès, James Marion Oler, a été acquitté. Selon le juge Pearlman les preuves de l’implication de James Marion Oler dans l’enlèvement d’une autre fille de 15 ans destinée à être mariée à un homme d’une autre secte américaine n’étaient pas suffisantes.

James Marion Oler fait, toutefois, toujours face à des accusations de polygamie. Au même titre que Winston Blackmore, le chef religieux de la communauté polygame de Bountiful dans le sud-est de la Colombie-Britannique.

Le procès sera entendu au printemps.

D’après les informations de Geneviève Milord

http://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1014828/secte-bountiful-brandon-blackmore-gail-blackmore-coupables

  les articles précédents  

> Gironde : le gourou violait ses adeptes, il a été écroué.
> ABUS DE FAIBLESSE : L’agresseur des retraités était en semi-liberté
> Dax : une psychopraticienne jugée pour abus de faiblesse
> Amiens : un prêtre condamné à 18 mois de prison ferme pour pédophilie
> Un magnétiseur de la Drôme mis en examen pour viol sur personne vulnérable
> Roézé-sur-Sarthe Energie renouvelable : un couple suspecté d’abus de faiblesse
> ABUS DE FAIBLESSE : Le père octogénaire était une " pompe à fric "
> ABUS DE FAIBLESSE A TOULON : la fille adoptive d’un malade d’ alzheimer poursuivie pour abus de faiblesse.
> Psy : jugé pour abus de faiblesse refus du report du procès pour raisons de santé
> Hauts-de-Seine. Une crèche fermée après des soupçons de "maltraitances sexuelles" sur un bébé

 
Ce site est édité par le Centre Contre les Manipulations Mentales
Réalisation : Pix-L Communication