Retour page d'accueil
   
 
 
 
Nouveauté, parution le 4 septembre 2012: "Le livre noir de l'emprise psycho-spirituelle"
Détournement de méninges.
par le Collectif - CCMM des victimes du psycho-spirituel

commander le livre en ligne
Un outil indispensable pour défendre les droits des victimes de dérives sectaires :
"les dérives sectaires face au droit français" par F.Pignier ancien président de la
cour d'appel de Paris.

Commander le livre en ligne.
   
   
 
 

 
   
S'inscrire à la newsletter
Contactez-nous | Ecrire au webmaster
   
    ABUS DE FAIBLESSE : L’agresseur des retraités était en semi-liberté

L’agresseur épiait ses victimes quand elles composaient leur code bancaire puis les agressait lorsqu’elles rentraient chez elle.

Il avait ciblé exclusivement des victimes très âgées : Un homme de 85 ans frappé et déleste de sa carte bancaire dans le hall de son immeuble de la rue de Rivoli (IVe) puis, quelques jours plus tard, une femme de 89 ans agressée dans les mêmes conditions alors qu’elle regagnait son domicile dans le Ve.

Après plusieurs mois de traque, les policiers de la sûreté départementale viennent de retrouver l’auteur présumé de ces vols avec violence commis en octobre dernier. Le suspect, un homme de 27 ans originaire du XIIIe, a été interpellé mardi… à la sortie du centre de semi-liberté où il se trouvait après une précédente condamnation pour des faits similaires.

En octobre, les enquêteurs avaient rapidement pu établir que les victimes avaient manifestement été repérées alors qu’elles effectuaient des achats dans des commerces de proximité. L’exploitation des images de vidéosurveillance de ces commerces ainsi que des lieux où les cartes des victimes avaient été utilisées ont permis d’identifier le voleur.

Condamné à 2 ans de prison (dont 1 avec sursis) pour des agressions sur « personnes vulnérables », l’homme qui avait d’abord été incarcéré à Fresnes bénéficiait d’un régime de semi-liberté depuis août 2014. Il avait profité de ses sorties pour reprendre ses anciennes « activités ». L’homme qui a nié les faits durant sa garde à vue a été déféré au Parquet en vue d’une comparution immédiate.

source : leparisien.fr

  les articles précédents  

> Gironde : le gourou violait ses adeptes, il a été écroué.
> ABUS DE FAIBLESSE : L’agresseur des retraités était en semi-liberté
> Dax : une psychopraticienne jugée pour abus de faiblesse
> Amiens : un prêtre condamné à 18 mois de prison ferme pour pédophilie
> Un magnétiseur de la Drôme mis en examen pour viol sur personne vulnérable
> Roézé-sur-Sarthe Energie renouvelable : un couple suspecté d’abus de faiblesse
> ABUS DE FAIBLESSE : Le père octogénaire était une " pompe à fric "
> ABUS DE FAIBLESSE A TOULON : la fille adoptive d’un malade d’ alzheimer poursuivie pour abus de faiblesse.
> Psy : jugé pour abus de faiblesse refus du report du procès pour raisons de santé
> Hauts-de-Seine. Une crèche fermée après des soupçons de "maltraitances sexuelles" sur un bébé

 
Ce site est édité par le Centre Contre les Manipulations Mentales
Réalisation : Pix-L Communication