Retour page d'accueil
   
 
 
 
Nouveauté, parution le 4 septembre 2012: "Le livre noir de l'emprise psycho-spirituelle"
Détournement de méninges.
par le Collectif - CCMM des victimes du psycho-spirituel

commander le livre en ligne
Un outil indispensable pour défendre les droits des victimes de dérives sectaires :
"les dérives sectaires face au droit français" par F.Pignier ancien président de la
cour d'appel de Paris.

Commander le livre en ligne.
   
   
 
 

 
   
S'inscrire à la newsletter
Contactez-nous | Ecrire au webmaster
   
    Sant’Egidio, entre prière et diplomatie

Au moment où Mgr Delville accède à la tête du diocèse de Liège, il est intéressant de porter un regard sur la communauté de Sant Egidio.

La conférence épiscopale belge compte désormais deux membres de cette communauté puisque Mgr Lemmens, évêque auxiliaire pour le Brabant flamand en fait également partie. Les Médias Catholiques ont rencontré son président, Marco Impagliazzo.

La communauté de Sant’Egidio est un mouvement chrétien de laïcs, fondé en 1968 par le jeune Andrea Riccardi, alors âgé de 18 ans. Quarante cinq ans plus tard, la communauté Sant Egidio est composée de plus de 60.000 membres et implantée dans 70 pays. Elle accomplit un travail important et apprécié en faveur de la solidarité et de la paix dans le monde. Association internationale reconnue par l’Eglise en 1986, elle agit de manière autonome par rapport aux organisations officielles du Vatican.

La communauté de Sant Egidio est très impliquée dans les affaires de ce monde. L’une des activités est liée à la médiation entre des parties en conflit. Qu’est ce qui vous a amené sur ce terrain délicat et médiatique ?

Nous avons démarré nos activités de médiation dans le cadre de la fin du conflit au Mozambique au début des années 90. Nous étions déjà implantés dans le pays dans le cadre de l’aide que nous apportions aux populations. C’est suite à la demande de l’évêque mozambicain Mgr Gonzalves qui est venu clamer sa détresse dans nos bureaux que nous avons décidé de ne plus nous limiter à l’action humanitaire.

Concrètement qu’est ce que cela veut dire ?

Nous travaillons généralement lorsque les parties ont échoué dans le règlement du conflit par la guerre et lorsqu’aucune autre diplomatie n’est plus à l’œuvre. Nous privilégions la réserve et l’aspect informel. Si nous veillons à travailler en harmonie avec le travail officiel qu’accomplissent les gouvernements et les organisations internationales, nous cherchons surtout à renforcer le désir de réconciliation auprès des différentes parties. Nous n’avons pas d’autre objectif que la réconciliation en elle-même.

Quels sont les autres domaines dans lesquels vous êtes particulièrement investis ?

Nous sommes actifs dans l’enseignement et dans la santé à travers le monde. En Amérique centrale, nous avons ouvert des écoles de la paix pour sortir les jeunes des gangs et les éduquer au sens que la paix apporte à l’existence. Nous avons « Dream », un programme important dans la lutte contre le SIDA qui contribue à éviter la transmission de la maladie de la mère à l’enfant. Mais nous agissons aussi dans les sociétés occidentales, notamment pour lutter contre l’isolement. Le programme ‘Vive les aînés’ pousse ainsi de jeunes à venir auprès de personnes âgées pour adoucir leur solitude.

Propos recueillis par Laurence D’Hondt

Vous pourrez lire l’interview intégrale du président de Sant Egidio dans le journal Dimanche express n° 26 daté du 11 août 2013

source : InfoCatho.be 15/07/2013

http://info.catho.be/2013/07/15/santegidio-entre-priere-et-diplomatie/

  les articles précédents  

> La Fédération protestante s’élargit
> La Cour de Strasbourg examine quatre affaires de liberté religieuse
> L’archevêque Milingo rejoint sa femme et plonge le Vatican dans l’embarras
> Saint-Paul : 15 000 pentecôtistes prient au stade Paul-Julius Bénard
> Les protestants s’inquiètent du "regard soupçonneux" antisecte
> France : l’ascension des églises évangéliques
> Sant’Egidio, entre prière et diplomatie
> Les Eglises d’expression africaine se multiplient en banlieue parisienne
> Exorcisme "scientifique" en direct sur le petit écran britannique
> ITALIE : ’’Ne dites pas que nous sommes une clinique pour pédophiles’’

 
Ce site est édité par le Centre Contre les Manipulations Mentales
Réalisation : Pix-L Communication