Retour page d'accueil
   
 
 
 
Nouveauté, parution le 4 septembre 2012: "Le livre noir de l'emprise psycho-spirituelle"
Détournement de méninges.
par le Collectif - CCMM des victimes du psycho-spirituel

commander le livre en ligne
Un outil indispensable pour défendre les droits des victimes de dérives sectaires :
"les dérives sectaires face au droit français" par F.Pignier ancien président de la
cour d'appel de Paris.

Commander le livre en ligne.
   
   
 
 

 
   
S'inscrire à la newsletter
Contactez-nous | Ecrire au webmaster
   
    Un ancien membre de la secte Aum arrêté au Japon

Naoko Kikuchi est accusée d’avoir fait partie de l‘équipe responsable de la production du gaz sarin. Ce dernier avait été utilisé dans l’attentat dans le métro qui avait fait 13 morts et 5.500 blessés en mars 1995.

Il s’agit d’une femme âgée de 40 ans. Naoko Kikuchi était en fuite depuis plus de 17 ans. Elle a été retrouvée hier par la police nippone dans la ville de Sagamihara à l’ouest de Tokyo où elle vivait.

Un attentat perpétré par la secte Aum. Une autre attaque avait eu lieu également en juin 1994 dans la ville de Matsumoto dans le centre du Japon. Huit personnes y avaient perdu la vie.

Le gaz sarin est un gaz mortel qui attaque le système nerveux et peut laisser de graves séquelles.

Un autre ancien membre de la secte s‘était rendu en janvier dernier et un autre, le dernier est activement recherché par la police japonaise.

source : 04/06/2012 euronews

http://fr.euronews.com/2012/06/04/un-ancien-membre-de-la-secte-aum-arrete-au-japon/

  les articles précédents  

> JAPON L’attaque, perpétrée par les membres de la secte Aum, avait fait 13 morts et plus de 6.000 blessés...
> AUM : Fin de 16 ans de procédure dans l’attentat de 1995
> Un ancien membre de la secte Aum arrêté au Japon
> Le dernier membre de la secte Aum arrêté 17 ans après l’attentat de Tokyo
> Prison ferme pour un membre de la secte AUM
> Attaque au gaz sarin. Un ex-adepte de la secte Aum jugé au Japon
> Un ancien membre de la secte Aum se rend à la police japonaise
> Japon : un autre membre de la secte Aum se rend à la police
> AUM : 22 ans après, le Japon n’oublie pas l’attaque au gaz sarin
> Japon – La surveillance de la secte Aum prolongé de trois ans

 
Ce site est édité par le Centre Contre les Manipulations Mentales
Réalisation : Pix-L Communication