Retour page d'accueil
   
 
 
 
Nouveauté, parution le 4 septembre 2012: "Le livre noir de l'emprise psycho-spirituelle"
Détournement de méninges.
par le Collectif - CCMM des victimes du psycho-spirituel

commander le livre en ligne
Un outil indispensable pour défendre les droits des victimes de dérives sectaires :
"les dérives sectaires face au droit français" par F.Pignier ancien président de la
cour d'appel de Paris.

Commander le livre en ligne.
   
   
 
 

 
   
S'inscrire à la newsletter
Contactez-nous | Ecrire au webmaster
   
    Japon : un autre membre de la secte Aum se rend à la police

Une femme disant avoir vécu avec un membre important de la secte Aum Shinri-Kyo impliquée dans un attentat au gaz sarin qui avait fait 12 morts en 1995 dans le métro de Tokyo a été arrêtée, mardi, pour l’avoir aidé à fuir la police pendant près de 17 ans. Mme Akemi Saito, qui est également membre de la secte japonaise, s’est rendue après que Makoto Hirata se soit lui aussi livré à la police le 31 décembre dernier.

En plus d’avoir participé à l’attentat dans le métro, ce dernier est soupçonné d’avoir été impliqué la même année dans l’enlèvement d’un notable qui était proche d’un autre membre qui tentait de quitter la secte.

L’avocat d’Akemi Saito a affirmé que sa cliente a vécu avec M. Hirata pendant la majeure partie du temps où il a fui les autorités. Elle est accusée d’avoir aidé le fugitif, mais elle devrait être considérée comme sa conjointe de fait, ce qui exclurait une accusation, selon son avocat.

Mme Saito a admis avoir utilisé un faux nom et avoir fréquemment déménagé afin d’éviter d’être repérée. Elle aurait également occupé plusieurs emplois, notamment serveuse dans un café et réceptionniste dans une clinique médicale.

Makoto Hirata était l’un des trois derniers membres de la secte apocalyptique qui étaient toujours recherchés par la police de Tokyo. Au total, près de 200 membres de la secte ont été reconnus coupables d’avoir perpétré l’attaque dans le métro de Tokyo. Treize d’entre eux ont été condamnés à la peine de mort.

Le 20 mars 1995, le métro de Tokyo est la cible d’une attaque au gaz sarin entraînant la mort de 12 passagers et faisant plusieurs milliers de blessés. La capitale nippone est sous le choc. Gaz particulièrement toxique, et même mortel, le sarin est utilisé par les nazis durant la Seconde Guerre mondiale. L’attentat n’est revendiqué que quatre ans après le drame par la secte apocalyptique Aum Shinri-Kyo, fondée en 1984 par Shoko Asahara.

source :11 janvier 2012 Radio-Canada avec Associated Press Source : http://www.radio-canada.ca/nouvelles/International/2012/01/11/001-secte-aum-shinri-kyo-membre-police-attentat-metro-tokyo.shtml

  les articles précédents  

> JAPON L’attaque, perpétrée par les membres de la secte Aum, avait fait 13 morts et plus de 6.000 blessés...
> AUM : Fin de 16 ans de procédure dans l’attentat de 1995
> Un ancien membre de la secte Aum arrêté au Japon
> Le dernier membre de la secte Aum arrêté 17 ans après l’attentat de Tokyo
> Prison ferme pour un membre de la secte AUM
> Attaque au gaz sarin. Un ex-adepte de la secte Aum jugé au Japon
> Un ancien membre de la secte Aum se rend à la police japonaise
> Japon : un autre membre de la secte Aum se rend à la police
> AUM : 22 ans après, le Japon n’oublie pas l’attaque au gaz sarin
> Japon – La surveillance de la secte Aum prolongé de trois ans

 
Ce site est édité par le Centre Contre les Manipulations Mentales
Réalisation : Pix-L Communication