Retour page d'accueil
   
 
 
 
Nouveauté, parution le 4 septembre 2012: "Le livre noir de l'emprise psycho-spirituelle"
Détournement de méninges.
par le Collectif - CCMM des victimes du psycho-spirituel

commander le livre en ligne
Un outil indispensable pour défendre les droits des victimes de dérives sectaires :
"les dérives sectaires face au droit français" par F.Pignier ancien président de la
cour d'appel de Paris.

Commander le livre en ligne.
   
   
 
 

 
   
S'inscrire à la newsletter
Contactez-nous | Ecrire au webmaster
   
    La non scolarisation d'enfants d'une communauté religieuse devant la justice

Le tribunal administratif de Pau a examiné jeudi un recours déposé par les parents d’enfants de la communauté de Tabitha’s Place qui demandaient l’annulation d’une décision de l’inspecteur d’académie les mettant en demeure de les scolariser.

Le tribunal rendra son jugement le 30 juin.

Une commission parlementaire sur les sectes qui avait rencontré 18 enfants de la communauté en 2006 avait relevé dans ses conclusions qu’ils étaient "livrés à l’obédience sectaire de leurs parents", recevant un enseignement "rudimentaire".

Jeudi, le rapporteur public Valérie Réaut a demandé que le tribunal administratif accède à la requête des quatre familles, qui sont installées à Sus, près de Pau.

Elle a motivé sa demande par le fait que la décision de l’inspecteur devait être fondée non sur l’absence lors de tests d’évaluation scolaire mais sur l’insuffisance des résultats qu’ils ont obtenus lors de cet examen.

Neuf enfants de cette communauté "biblique" d’origine américaine avaient passé ces tests en mars 2009. Aux vues des mauvais résultats de cinq d’entre eux, ces derniers avaient été convoqués à les repasser en septembre mais ils ne se sont jamais présentés aux épreuves.

Se fondant sur cette non présentation, l’inspecteur d’académie avait mis en demeure, en septembre 2009, les parents de ces cinq adolescents de les scolariser.

La communauté de Tabitha’s Place, également connue sous le nom d’"Ordre apostolique", fait partie du mouvement fondamentaliste américain Communauté du Royaume du Nord-est des Frères de Plymouth, dont les membres affirment suivre strictement la Bible.

Comptant une centaine de personnes, cette communauté biblique est installée dans le manoir de Navarrenx (Pyrénées-Atlantiques) depuis une vingtaine d’années et compterait une centaine de membres.

Source : AFP

  les articles précédents  

> Questions juridiques et des droits de l’homme : Protéger les mineurs contre l’influence des sectes
> Scientologie : la défense multiplie les QPC
> Sectes : notre justice va aider les victimes de gourous et guérisseurs
> La non scolarisation d’enfants d’une communauté religieuse devant la justice
> La lutte contre les sectes s’accélère
> USA : un gourou condamné après la mort de trois disciples dans un sauna
> Des satanistes russes condamnés à de lourdes peines pour meurtres rituels
> Dans un arrêt qui fera date, la CEDH reconnaît le droit à l’objection de conscience
> Crainte d’un suicide collectif aux USA : 13 membres d’une secte retrouvés
> Argentine : adoption d’une loi sur les sectes

 
Ce site est édité par le Centre Contre les Manipulations Mentales
Réalisation : Pix-L Communication