Retour page d'accueil
   
 
 
 
Nouveauté, parution le 4 septembre 2012: "Le livre noir de l'emprise psycho-spirituelle"
Détournement de méninges.
par le Collectif - CCMM des victimes du psycho-spirituel

commander le livre en ligne
Un outil indispensable pour défendre les droits des victimes de dérives sectaires :
"les dérives sectaires face au droit français" par F.Pignier ancien président de la
cour d'appel de Paris.

Commander le livre en ligne.
   
   
 
 

 
   
S'inscrire à la newsletter
Contactez-nous | Ecrire au webmaster
   
    Être Témoin, « un frein aux relations extérieures »

http://www.courrier-picard.fr/courrier/Actualites/Info-locale/Saint-Quentin-Chauny/Immersion-chez-les-Temoins-de-Jehovah/Etre-Temoin-un-frein-aux-relations-exterieures

Jeudi 01 Avril 2010

Il y a toujours un moment où une vie bascule. Pour Olivier Jezernik, c’était à l’âge de 17 ans. « J’ai décidé de m’engager ici. Ma mère faisait partie de la communauté, mais j’ai beaucoup réfléchi avant de franchir le pas. »

Berger (1) depuis dix ans, l’homme partage sa vie entre son travail et les Témoins de Jéhovah. La prédication aux portes des gens (au moins une fois par semaine, avec des mises à la porte « régulières ») et les lectures devant les autres Témoins accaparent une bonne partie de son temps. Alors, une secte, les Témoins de Jéhovah ? « L’État vérifie régulièrement que nous sommes une association de type cultuel, il n’y a pas de secrets. »

Selon l’homme, âgé de 38 ans, « la religion n’est pas un frein. Elle ne m’a pas empêché de faire un master de technologie mécanique à Valenciennes. Et avec ma femme, elle aussi Témoin de Jéhovah, nous allons au cinéma ou au restaurant comme tout le monde. » Et même si les films violents ou la musique aux paroles trop haineuses n’ont pas leurs faveurs, le Témoin affirme pratiquer « des activités classiques : je joue de la guitare, je collectionne les timbres ».

La différence avec le citoyen lambda se situe au niveau de la vie sociale. « On s’encourage à se marier entre nous. C’est mieux pour l’éducation des enfants. » Et si un témoin entame une relation avec quelqu’un d’extérieur, « on le décourage ».

Les amis appartiennent le plus souvent à la communauté. Quant aux autres, « je les compte sur les doigts d’une main. On devient plus facilement intimes entre Témoins. Vous savez, on ne fête ni les anniversaires, ni Noël, et ça met un frein aux relations extérieures. »

Sans oublier les différences notables avec les autres confessions. Comme le refus des transfusions sanguines ou du mensonge.

Et les relations avec les anciens Témoins ? « On ne les côtoie plus. C’est une excommunication, une mesure disciplinaire, pour qu’ils mesurent ce qu’ils ont perdu. Mais c’est assez rare : depuis cinq ans que je suis à Saint-Quentin, c’est arrivé une seule fois. »

BENJAMIN MERIEAU

(1)Les bergers, ou anciens, sont plusieurs par communautés et font régulièrement des lectures lors des cérémonies

  les articles précédents  

> Russie : tous les adeptes d’une secte retranchés sous terre sont sortis
> Diffamation envers une organisation citée par la Miviludes : TF1 condamné
> Être Témoin, « un frein aux relations extérieures »
> Dordogne : enquête sur un remède supposé guérir le sida Un Périgourdin prétend guérir le sida par les plantes.
> Le masque et l’enclume
> Scientologie : annulation d’un non-lieu et renvoi en correctionnelle requis en appel
> Le risque sectaire plane toujours sur la formation professionnelle
> Sale temps pour les scientologues aux États-Unis
> Religion/Mormons "La pire claque, c’’est d’’être envoyé en France !"
> Les loges maçonniques "réservées" après le discours de M. Sarkozy à Rome

 
Ce site est édité par le Centre Contre les Manipulations Mentales
Réalisation : Pix-L Communication