Retour page d'accueil
   
 
 
 
Nouveauté, parution le 4 septembre 2012: "Le livre noir de l'emprise psycho-spirituelle"
Détournement de méninges.
par le Collectif - CCMM des victimes du psycho-spirituel

commander le livre en ligne
Un outil indispensable pour défendre les droits des victimes de dérives sectaires :
"les dérives sectaires face au droit français" par F.Pignier ancien président de la
cour d'appel de Paris.

Commander le livre en ligne.
   
   
 
 

 
   
S'inscrire à la newsletter
Contactez-nous | Ecrire au webmaster
   
    Sale temps pour les scientologues aux États-Unis

le 28 octobre 2009

Richard Hétu, Collaboration spéciale

La Presse

(NEW YORK) Depuis une semaine, l’Église de scientologie en bave également aux États-Unis, où le mouvement fondé par Ron Hubbard a fait l’objet d’un reportage dévastateur à la télévision avant d’être secoué par le départ d’une de ses célébrités, le réalisateur et scénariste canadien Paul Haggis.

Oscarisé en 2004 pour son film Collision, le cinéaste a annoncé sa rupture avec la scientologie dans une lettre adressée à Tommy Davis, porte-parole de l’Église, et diffusée lundi sur le blogue d’un ex-scientologue. Il a notamment reproché à l’organisation son soutien aux opposants du mariage homosexuel en Californie ainsi que les attaques publiques dont auraient été victimes plusieurs ex-scientologues qui avaient critiqué l’Église et ses méthodes.

« Après cette lettre, je suis parfaitement conscient du fait que certains de mes amis pourraient décider de ne plus me fréquenter ou travailler avec moi », a écrit Paul Haggis, à qui l’on doit également les scénarios des films de Clint Eastwood Million Dollar Baby et Lettres d’Iwo Jima.

Et d’ajouter : « Cependant, je suis arrivé à la conclusion que je ne pouvais pas faire partie plus longtemps de ce groupe. J’ai juste honte d’avoir attendu tant de mois avant d’agir. »

La lettre du cinéaste a été publiée sur le blogue de Marty Rathbun, un des quatre ex-scientologues interviewés dans le cadre d’un reportage de l’émission d’ABC Nightline diffusé jeudi dernier. À titre d’« inspecteur général », Rathbun a géré les affaires juridiques de l’Église de scientologie, travaillant étroitement avec David Miscavige, l’actuel dirigeant du mouvement.

Comme les autres ex-scientologues interviewés, Rathbun a dénoncé le climat de violence créé et encouragé par Miscavige, qui aurait lui-même frappé des membres de son entourage.

« Je pense que cet homme est un fou furieux », a déclaré Rathburn au cours de l’entrevue diffusée sur ABC.

« Je le dirai sans détour : j’estime qu’il est un sociopathe », a déclaré de son côté Bruce Hines, un des « auditeurs » de l’Église, également interrogé par ABC.

Le porte-parole de l’Église de scientologie, Tommy Davis, a nié les allégations des ex-adeptes du mouvement. Le reportage d’ABC incluait un extrait d’une interview à laquelle Davis a mis fin de façon brutale après que le journaliste Martin Bashir eut tenté de lui poser des questions sur ses croyances à propos du soi-disant seigneur Xenu, dont l’histoire ne serait dévoilée qu’aux adeptes les plus importants de la scientologie.

L’extrait, où le journaliste fait notamment référence à la confédération galactique sur laquelle Xenu aurait régné voici 75 millions d’années, connaît un succès viral sur l’internet.

http://www.cyberpresse.ca/international/correspondants/200910/28/01-915776-sale-temps-pour-les-scientologues-aux-etats-unis.php

  les articles précédents  

> Russie : tous les adeptes d’une secte retranchés sous terre sont sortis
> Diffamation envers une organisation citée par la Miviludes : TF1 condamné
> Être Témoin, « un frein aux relations extérieures »
> Dordogne : enquête sur un remède supposé guérir le sida Un Périgourdin prétend guérir le sida par les plantes.
> Le masque et l’enclume
> Scientologie : annulation d’un non-lieu et renvoi en correctionnelle requis en appel
> Le risque sectaire plane toujours sur la formation professionnelle
> Sale temps pour les scientologues aux États-Unis
> Religion/Mormons "La pire claque, c’’est d’’être envoyé en France !"
> Les loges maçonniques "réservées" après le discours de M. Sarkozy à Rome

 
Ce site est édité par le Centre Contre les Manipulations Mentales
Réalisation : Pix-L Communication